bio

Essentiellement axé sur le vivant et ses espaces (sensuels, territoriaux, temporels), mon travail aborde la thématique du corps « insulaire » sous toutes ses coutures. De l’histoire à la géographie, du politique à l’organique, en passant par l’épidermique ou l’hybridité, j’interroge les frontières, les trajectoires, les empreintes, les zones troubles ou intermédiaires, portant également un intérêt au témoignage.
Les mediums que j’utilise sont multiples: danse, performance, installations; sons et images (fixes/animées); dessin et écriture, avec des publications diverses. Je développe également une réflexion autour de ma profession de modèle vivant qui fait partie intégrante de ma démarche artistique.
J’expose depuis 2003 en France et à l’étranger (Allemagne, Israël, Émirats arabes unis, Italie, Nouvelle-Calédonie, République tchèque…).  Je suis membre du collectif d’artistes Action Hybride depuis sa création en 2018.
Je partage ma vie entre Paris et les Cévennes.

EXPOSITIONS – ÉVÉNEMENTS

« J’œuvre. J’œuvre ma vie, construis soigneusement, et parfois à coups de hache, ma présence au monde. Je propose des axes esthétiques, topographiques; des lignes. De l’écorce terrestre à la peau, de la peau au support de papier, de tissu ou de plâtre, j’invoque rituels, mythes et archétypes, en équilibre sur mes forces personnelles et sociales. Une terre nouvelle se réinvente, un nouveau point de vue. Mon corps est une île.
Mon travail, visuel et écrit, est un manifeste. Individuel, collectif, esthétique et politique. J’affirme mes convictions, mes désaccords dans les affaires dites publiques, dans le silence et à grands cris. L’action est accessible, nécessaire, et existe dans son imperfection humaine, conduite par les questions ontologiques qui me tracassent. Art performance, art vidéo, art plastique, et mon propre corps comme matière. Un corps en action, ici et maintenant. », À bras-le-corps, La plâtrière éditions, 2012