La Danseuse de cire (récit)

Maria Clark, La Danseuse de cire, La plâtrière éd., réédition 2020, 56 pages, 9 euros.

« L’histoire de Grande Mère est la mienne. »
Invalide, tiraillée entre l’envol et la chute, une femme, assistée par sa grand-mère, est confrontée en ses derniers instants à ses souvenirs personnels et transgénérationnels. À travers une narration ciselée et imagée, on la devine danseuse, amoureuse, femme, enfant, mère, issue d’une lignée d’exilé.e.s.
Réédition d’un récit court (publié une première fois en 2003), avec sa nouvelle couverture-peau de l’auteur.
#corps, #achronologie, #mémoire, #érotisme, #transmission, #exil.
À commander chez votre libraire ou par courriel à: la.platriere@yahoo.fr